//
archives

9 – Dans la peau de l’autre

Cette catégorie contient 4 articles

Pour en finir avec la virilité

« Le mal a fondamentalement partie liée avec le mâle » Christophe Dejours, Souffrance en France _ La plupart des sociétés humaines ont toujours encouragé la virilité, entendue comme une capacité d’endurance de la souffrance, au moins pour ce qui concerne les hommes. Cette attitude a sans doute en partie contribué aux premiers succès de l’espèce – se … Lire la suite

Pourquoi la violence est-elle en déclin ? Steven Pinker

Dans son récent ouvrage The Better Angels of Our Nature: The Decline of Violence in History and its Causes (2011), le psychologue de l’université de Harvard Steven Pinker prend à contre-courant bon nombre d’intuitions partagées sur la violence de nos sociétés ou de notre époque. L’histoire de l’humanité, aussi sombre soit-elle, constitue en effet, argue-t-il … Lire la suite

L’amour, pas la guerre : sur la chimie du bien et du mal

L’amour, pas la guerre Sur la chimie du bien et du mal   Cet article fascinant de la philosophe espagnole Paula Casal (ICREA) a été écrit dans le contexte d’un livre d’hommage à l’œuvre de son collègue belge Philippe Van Parijs[1]. Il nous offre l’occasion d’un retour sur le thème des origines biologiques et des enjeux … Lire la suite

L’empathie est-elle morale ?

En s’inscrivant dans sa longue tradition darwinienne, la biologie contemporaine cherche à rendre compte de l’empathie et de ses relations avec le sens moral. Les découvertes sur les neurones miroirs ainsi que nombre d’observations sur l’entre-aide entre espèces vivantes ou sur les enfants prétendent légitimer cette démarche. Il convient d’interroger une si belle assurance. L’empathie … Lire la suite

Sommes-nous une espèce programmée pour la compétition ? Évolution et empathie

L’important, mesdames et messieurs, c’est que la « cupidité », faute de meilleur terme, est bonne. La cupidité est vertueuse. La cupidité clarifie, avance en force et capte l’essence de l’esprit de l’évolution [1]. Cet extrait du « discours sur la cupidité » prononcé par Gordon Gekko, trader impitoyable incarné par Michael Douglas dans Wall Street d’Oliver Stone, est … Lire la suite

Les hommes d’en bas

Je n’aurais sans doute jamais écrit si je n’avais été marqué, il y a longtemps déjà, par les stigmates de la marginalité. Il est de ces images qui marquent à jamais, laissant une cicatrice indélébile, une brèche, une fascination, qu’une vie entière ne saurait effacer. Effacer, ou raviver au contraire, car c’est à la recherche de moi-même que je m’en vais errer, ça et là, éprouvant ce … Lire la suite

À propos d’André Balthazar

C’est l’histoire d’un génie méconnu. Décédé en août 2014, il laissera derrière lui un trésor littéraire, à la fois en tant qu’écrivain et éditeur. Souvent présenté comme un proche d’Achille Chavée, le célèbre « poète surréaliste », et de Pol Bury, « l’artiste éclectique », Balthazar est toujours demeuré en retrait. Un retrait qui caractérisait son écriture fine et … Lire la suite

Suivez-nous sur Facebook

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 383 autres abonnés