//
home

Appel à contributions – Projections #13 : Modest(i)e

La revue Projections a toujours renvoyé à elle-même comme à un projet délibérément « modeste » – un objet « bricolé », heureux de reposer sur des moyens réduits et de se destiner, plutôt qu’à une diffusion massive, à une circulation fondée sur des affinités circonstancielles. Tandis que l’entreprise s’apprête à fêter sa première décennie, l’occasion semble propice à questionner les enjeux de ce discours. Que fait-on, ou que ne fait-on pas, en se revendiquant modeste, ou en revendiquant la modestie de ses créations ? Quelles valeurs, éventuellement contradictoires, sous-tendent les usages variés, profondément contextuels, qu’on réserve à cette notion ?

Ce treizième dossier de Projections abordera donc la question de la modestie, soit formelle, soit thématique, d’œuvres littéraires, cinématographiques, musicales, photographiques, plastiques, architecturales, ou transmédiatiques. Il s’agira d’y approfondir l’idée de simplicité, du peu, d’une certaine humilité, lorsque celle-ci est conjuguée à un mouvement de création. Dans une époque du toujours-plus, de la surabondance, de la mise en avant perpétuelle de soi, on s’efforcera de creuser une veine contraire, qui viendrait battre en brèche le fastueux, le prétentieux, le grandiloquent.

Ceci dit, c’est la possibilité même d’une telle ambition qu’en contrepoint, il importe aussi d’interroger : une œuvre d’art « modeste » est-elle seulement concevable ? Livrer les fruits d’un travail au public, n’est-ce pas déjà faire preuve d’un manque de modestie ? Les artistes véritablement modestes ne seraient-ils pas alors ceux que personne ne connaît ? Dans cette perspective, pourrait également être abordé un paradoxe, selon lequel on assiste parfois à une sorte d’appropriation contre-nature des idéaux de « simplicité », de « pudeur », de « retenue », rattrapés par ce qu’ils contestent, et mis au service de logiques commerciales et de monstration qui les convertissent en artifices ou en stratagèmes intéressés.

Sans constituer une liste exhaustive ou restrictive, les sujets, axes de réflexion et approches suivant(e)s pourraient être développé(e)s : arte povera ; minimalisme esthétique ; logiques du dénuement ; attention portée à l’imperceptible, au dérisoire, à l’infra-ordinaire, voire à l’insignifiant ; œuvres raturées, occultées, volontairement soustraites à leur publics.

Vos propositions sur ce sujet doivent parvenir à Projections pour le 31 juillet 2018. Merci de nous informer de vos intentions au plus tard pour le 15 juin, afin que nous puissions veiller à l’équilibre et à la cohérence du dossier ! Par ailleurs, toute autre contribution indépendante de ce thème est la bienvenue pour nourrir notre rubrique « Varia », qui accueille toujours avec plaisir des textes sur la musique, le cinéma, les arts plastiques, la littérature, l’architecture, les idées, etc.

Lancement du numéro 12 (bis, mais à Bruxelles cette fois)

Rejoignez-nous le 18 avril, dès 19h, chez Tulitu, pour le lancement du numéro 12 de Projections, consacré à la thématique de l’oisiveté !

Event FB

Lancement du numéro 12 !

Nous sommes très heureux d’enfin vous annoncer la parution de Projections #12, « Autour de l’oisiveté ». La gestation puis l’accouchement de ce numéro ne se sont pas faits sans mal, mais, qu’à cela ne tienne, nous fêterons quand même l’événement ! Vous êtes conviés, pour ce faire, à nous rejoindre le vendredi 23 février, dès 18h, au Vecteur, à Charleroi. La soirée se prolongera ensuite avec la projection de Graphic Means (Briar Levit, 2017), qui marquera l’ouverture de la deuxième édition du festival Papier Carbone.
On vous attend nombreu.x.ses !
Event FB

« Dans la peau de l’autre », 9e numéro de Projections est désormais disponible en ligne.

projections 9-3029

Au sommaire :

Empathie et évolution

Déclin de la violence

La virilité en question

Romain Gary

Mais aussi, dans les varia :

Portrait et propos d’André Balthazar

Retrouvez par ailleurs votre revue culturelle en librairie, ou contactez la rédaction pour obtenir votre exemplaire imprimé.

Projections #10 (« La ville pour horizon ») est disponible en librairies !

Consultez la liste des librairies qui distribuent la revue ou écrivez-nous pour obtenir votre exemplaire.

Photo Projections 10

Retrouvez en ligne notre dossier sur le thème de l’Imposture


projections invitation FB

Mais aussi des varia :

Le Palais Fortuny

Zero Dark Thirty

Jérôme Ferrari

Retrouvez par ailleurs votre revue culturelle en librairie, ou contactez la rédaction pour obtenir votre exemplaire imprimé. Vous soutiendrez ainsi, à défaut des forêts, la presse écrite face à l’empire du web !

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 401 autres abonnés

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :